Olivier Durbano présente son nouveau parfum ARAM (interview exclusive pour Artisticamenteprofumi)


Interview exclusive pour ARTISTICAMENTE PROFUMI avec l’artiste OLIVIER DURBANO, une conversation pour mieux le connaître et connaître sa nouvelle inspiration qui a donné vie au parfum ARAM qui sortira dans les prochains jours.
Je connais Olivier depuis plusieurs années avec qui j’ai noué une relation de grande amitié faite d’échanges intéressants et non seulement sur le plan «olfactif» mais aussi énergétique, culturel et artistique. L’année dernière, je suis allé à Grasse pour le serrer à nouveau dans mes bras (on pouvait encore) et visiter son rêve devenu réalité, l’espace où l’on respire son univers dans toute sa plénitude. Je l’ai quitté quelques années plus tôt dans le Marais à Paris où nous avons parlé de sa décision de se réinstaller à Grasse et trouvé un projet qui est maintenant une réalité et cet entretien commence ici même …

Font: Olivier Durbano

Cinzia :Bonjour Olivier nous ne nous sommes pas vus depuis un certain temps et ton energie manque mais d’abord tu as  mes compliments  pour  ton Atelier  à Grasse, un lieu où je sais qu’on peut explorer différents types d’arts  evidement  pas seulement l’olfactif, pouvez-vous mieux définir cet  merveilleux projet?

Olivier Durbano:Mille mercis Cinzia, c’est une joie que tu sois venue et j’espère que tu reviendras vite à Grasse. 

Ces lieux ont tous une identité, tout en étant un univers commun de création, j’y met tout mon coeur pour qu’on se sente bien dans ces trois espaces, tous trois situés au coeur du  centre historique de Grasse.

Des lieux de rencontres, de partages, qui reflètent mon univers. Ce sont un peu comme des maisons ouvertes sur le monde “des bulles bienveillantes », qui ont vu le jour d’année en année. 

« Grace Concept Store » , rue de l’Oratoire, est le troisième lieu, 190 m2 d’espace, sur plusieurs niveaux. Autour de mes créations, parfums, bijoux et étoles, je présente également une sélection exclusive d’objets anciens, de livres et revues sur l’art et le parfum, des objets d’autres créateurs, au premier étage, une galerie d’art, et un café sous des voutes du XVIIeme siècle et une terrasse sous pergola.

Ce qui est important pour moi, c’est que cet univers soit assez unique, porté par l’odeur, et l’ambiance particulière, comme un voyage. 

Font: Olivier Durbano

Cinzia:Cette  année  nous a ammené  des moments difficiles a vivre, avez-vous travaillé sur un nouveau parfum, pouvez-vous anticiper quelque chose?

Olivier Durbano: Depuis septembre dernier le thème du nouveau parfum s’imposait comme une évidence, et je ne cherche pas à comprendre, mais à rester le plus fidèle à l’intuition, aux ressentis.

Il y avait « Syrie », « Renouveau » & «Guérison », dans un sens bien au- delà du corps.

Et notre monde vit ce qu’il vit… Je ne cherche pas à faire de parallèle, mais j’y vois une synchronicité particulière. Une lecture des événements avec un certain recule dés les premiers instants. 

Biensur vivre cela n’est pas simple et pose beaucoup de question. Mais je préfère garder cela our moi, les inquietudes, les peurs sont à transmuter, et moins on les partage, moins elles se propagent…

Cinzia: L’inspiration est très intéressante et le lieu nous emmène directement au parfum de la Rose de Damas … Peux-tu décrire le voyage et les notes qui l’entourent alors représentés dans le nouveau Parfum, qui aura quel nom …?

Olivier Durbano:« ARAM » est le nom antique de la Syrie. 

J’avais 20 ans et ce fut mon premier voyage comme ej le décris dans le texte d’inspiration. 

Un pas en Syrie, la Syrie de cette époque, et la connection à une Terre ancestrale, et à la Syrie d’aujourd’hui en renaissance et celle de demain, qui prendra toute sa beauté et sa reconnnaissance. 

« ARAM » porte en ce nom toutes ces dimensions. 

Biensur il y a les sensations inoubliables de ce voyage et de ceux qui ont suivi. 

Le nez dans les roses de Damas, qui ben que différentes, m’ont rammenées au parfum de la rose de mai dans le champs de mes grands parents à Grasse.

Il y a de multiples connections – reconnections autour de ce voyage. 

Cinzia: La Syrie est une terre d’histoire, de culture et même de contradictions, semblable à ce «passage» de prise de conscience auquel nous sommes tous confrontés en ce moment… le choix n’est pas par hasard, n’est-ce pas?

Olivier Durbano:Rien n’est aléatoire, consciemment ou inconsciemment. tout mérite notre écoute, nos sentiments.

Ce premier voyage à 20 ans, en Syrie, m’a profondément marqué, la Syrie ne m’a jamais quittée.

Pour moi, c’est une grâce et je remercie la Providence.

Le choix est-il un choix ..? Je ne sais pas. Je ressens plutôt le choix de suivre l’intuition ou non, ce mystère.

Cinzia: Quand est prevu le lancement de ARAM  et quand aurons-nous encore le plaisir de vous revoir en Italie?

Olivier Durbano: Depuis de longues années, j’ai pris pour rituel de lancer le nouveau parfum à l’occasion de Pitti Fragranze à Florence, que j’affectionne particulierement. 

Cette année, Pitti a été reporté, et « ARAM » se dévoile petit à petit, d’humain à humain, d’émotion en émotion, à un rythme très différent. 

Mes amis italiens me manquent, lItalie me manque. 

Je voudrais venir dans un climat sans stress, sans contrainte, donc il faut sans doute être encore un peu patient. 

Le parfum voyage, il sera en Italie avant moi 🙂 

Cinzia: Merci Olivier pour cette agréable conversation, c’est un plaisir et un honneur pour moi de présenter Aram en avant-première exclusive en Italie … pour être honnête, je porte ARAM depuis quelques heures et cela m’a déjà conquis!

Font: Olivier Durbano

Grasse e Grace Concept Store (font: Olivier Durbano)

Author: artisticamenteprofumi

Sito di Informazione sull’ Haute Parfumerie . Descrizioni Brands esclusivi di Profumeria NO CONVENTIONAL e SKINCARE High Tech

Rispondi

Scroll Up
%d blogger hanno fatto clic su Mi Piace per questo: